actualité > HERBES FOLLES
 
LETTRE D'INFORMATION SUR LES HERBES DE NOS CHEMINS
Bonjour,
Comme vous avez pu le constater les herbes folles poussent entre les murs et le bitume. C'est un endroit riche en humus apporté par les ruissellements des fortes pluies d'automne. La municipalité de Nîmes se prépare à l'interdiction d'utiliser tous produits phytosanitaires en milieu public, décret rentrant en vigueur le 1er janvier 2017, Il faudra donc vivre avec ses dites "mauvaises herbes", Mais pas si mauvaises que ça, car elles ont leurs utilités. Pour commencer elles entrent dans la biodiversité et attirent de nombreux pollinisateurs comme les abeilles. Elles empêchent le ravinement des bords des routes et des chemins, elles stabilisent le sol.
Et puis parfois elles sont belles et entrent dans le décor de nos chemins de garrigues. Vous avez surement remarqué que certaines espèces poussent en abondance et prédominent sur l'ensemble variétal. Elles ne sont pas toujours esthétiques et sont parfois très piquantes, exemple : le Chardon à plusieurs têtes, ceci est le résultat d'une bonne tolérance de cette plante au Glyphosate (Roundup) qui a été appliqué pendant des années.
Pour contrer cela? je vous propose l'introduction d'autres espèce plus décoratives et bien adaptées à cette situation. Cette introduction pourra être effectuée pendant la période automnale (octobre), sous forme de graines, de boutures, de rhizomes, de bulbes et voire de petits plants en godets.
J'appelle à votre bonne volonté pour participer à cette action qui embellira notre quartier et servira de témoignage pour la municipalité de Nîmes. Une réunion d'information sur le sujet aura lieu pendant la journée Portes Ouvertes de l'entreprise ARCHIVERT au 890 chemin de la guinguette Laugier, 30000 Nîmes.
En attendant n'hésitez pas à m'envoyer votre avis ou remarque par mail : contact@archivert.fr
Bien Cordialement,
Gilbert Martin
En bordure du parking.
Média : photo
La salle à manger sous les Oliviers.
Média : photo